Etudes pour la mise en place de dispositifs et politiques publiques visant le développement durable d'un territoire : énergies, espaces naturels, nature en ville, ressources et déchets, eau et systèmes d'assainissement, changements climatiques…

Parce que les défis environnementaux à surmonter sont considérables

Parce que les Hommes ont un rôle central à jouer dans la gestion durable de l’environnement

Parce que les savoirs locaux sont des ressources importantes à mobiliser pour la protection durable des territoires

  • MParticipation à la mise en place d’aires protégées
  • Elaboration de plans de gestion communautaire
  • Engagement et participation des populations locales
  • Partage juste et équitable lié à l’utilisation des ressources naturelles
  • Perception des risques
  • Savoirs locaux
  • Usages des ressources
  • Pratiques gestionnaires sur l’environnement
  • Conflits (Hommes / Animaux, Territoires / Aires protégées)
  • Formations
  • PRATIQUES DE CARENAGE DES USAGERS DE LOISIRS NAUTIQUES ET PERSPECTIVES D’EVOLUTION

    Parc naturel marin du Bassin d'Arcachon (PNMBA) / Office français de la biodiversité (OFB)

    Bassin d'Arcachon / 2020-2021

    Conformément à ses objectifs de préservation des écosystèmes marins et des activités qui en dépendent, le Parc naturel marin du Bassin d’Archachon a décidé d’engager une démarche concertée avec les professionnels du nautisme pour identifier des alternatives à l’usage quasi-systématique des peintures antifouling, nocifs pour l'environnement, lors des opérations de carénage. La première étape de cette démarche est la réalisation d’une vaste enquête auprès des usagers de loisirs nautiques sur leurs pratiques de carénage. Les enseignements de l’étude permettront de mieux adapter les réflexions engagées avec les acteurs du nautisme aux différentes attentes des plaisanciers. Les résultats permettront également de prioriser les expérimentations à engager sur les produits et procédés alternatifs et sur les modèles économiques permettant leur mise en œuvre.

    ÉTUDE DE FAISABILITÉ DU PROGRAMME D'UTILISATION DURABLE DES TERRES (PUDT)

    Agence française du développement (AFD) / ONF International

    République du Congo / 2020-2021

    Le 3 septembre 2019, le Président de la République du Congo et le Président de la République française ont signé une Lettre d’intention dans le cadre de l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI) encadrant le soutien à la République du Congo dans sa politique de diversification économique, visant à lutter contre la pauvreté et le changement climatique. Six axes stratégiques ont ainsi été définis par le Cadre Programmatique de la Lettre d’Intention de la République du Congo (le Programme d’Utilisation des Terres – PUDT – s’inscrit dans les axes 1 à 4). Appui sur les questions de peuples autochtones, de processus CLIP, d'engagement des parties prenantes et de mécanisme de dépôt de plainte dans le cadre du projet « Étude de faisabilité du Programme d’utilisation durable des terres (PUDT)».

    ENVIRONNEMENT SONORE

    Conseil du Développement Durable du Grand Nancy / Collectif Vues d'Ici

    Tout comme la trame verte et bleue, la trame sonore permettrait d ’ orienter l ’ aménagement du territoire et servir aux aménageurs, urbanistes et experts de l ’ aménagement du territoire afin de prendre en compte dans la rédaction des documents et des projets d ’ urbanisme cette qualité essentielle de nos espaces de vie, à s avoir la qualité sonore, la capacité d ’ écoute et de perception des sons, comme composante du bien vivre dans un territoire et de la préservation de son attractivité et de son identité. Un des enjeux et des objectifs du projet est alors de définir collectivement et en coprod uction avec les habitants une méthodologie de qualification de l ’ identité sonore des espaces publics (typologie) dont les sources acoustiques témoignent de la multiplicité de la vie d ’ un territoire.

    PROJET DE RÉSILIENCE CLIMATIQUE DU BASSIN LIMPOPO

    Oréade Brèche

    Mozambique / 2018

    Revue critique la documentation (EIES, PEPP et PAR) du projet de résilience climatique du bassin du Limpopo (Mozambique).

    RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE ET EFFETS REBONDS

    Association Régionale pour l’Habitat / CEREMA, la DREAL / Région Haut de France

    Région Haut de France / 2014-2016

    Dans la Région Nord-Pas-de-Calais, la priorité 6 de l’axe 2 du programme opérationnel du fonds FEDER 2007-2013, dédiée à la réhabilitation énergétique des logements sociaux, a été créée lors du comité de suivi des fonds européens du 11 décembre 2009. Les principaux objectifs de ce programme sont de lutter contre la précarité énergétique et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre par la baisse de la consommation énergétique, notamment au travers de la rénovation de 50 000 logements par an au cours des 40 prochaines années, dont 7 000 logements sociaux. L’Association Régionale pour l’Habitat-Nord-Pas-de-Calais, en partenariat avec les bailleurs sociaux, a établi un premier échantillon représentatif de logements. Une enquête sociologique, confiée à AnthropoLinks, a été mise en place afin de comprendre les modes d’appropriation de ces nouveaux logements par les locataires et les effets rebonds observés, au travers de l’analyse de leurs discours et de leurs pratiques.

    PLAN DE GESTION COMMUNAUTAIRE

    Noé Conservation / DENR / AFD / MNHN

    Philippines / 2014

    Étude socio-anthropologique pour la mise en place d'un modèle de gestion communautaire d'une aire protégée : Savoirs et pratiques de gestion des ressources naturelles par les populations autochtones Mangyan ; Enjeux et dimensions sociales, économiques et identitaires des compétitions et conflits entre acteurs autour de la terre et de la gestion des ressources naturelles ; Jeux d’acteurs dans les arènes en place autour du Parc Iglit-Baco ; Gouvernance multi-acteurs du projet ; Formes de participation de la société civile et des populations autochtones.

    PARTAGE JUSTE ET ÉQUITABLE DES AVANTAGES TIRÉS DE L'UTILISATION DES RESSOURCES GÉNÉTIQUES

    GIZ / Muséum national d'histoire naturelle

    France, Bénin, Cameroun, Sénégal / 2013

    La question de la reconnaissance des savoirs autochtones a pris une large place sur la s cène internationale au cours de ces dernières décennies. La Conve ntion sur la Diversité Biologique (CDB) qui se tint à Rio de Janeiro en 1992 est considérée comme la première reconnaissance au niveau international de l ’ importance des savoirs autochtones dans les débats concernant la biodiversité. Une décennie plus tard, la dixième réunion de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) qui se tint à Nagoya au Japon relança le débat relatif à l ’ accès aux ressources génétiques et au partage juste et équitable des a vantages découlant de leur utilisation (Secrétariat de la CDB, 2012). L ’ accord des populations détentrices de savoirs doit être demandé lorsque leurs connaissances sont susceptibles d ’ être utilisées ou valorisées et des contreparties doivent être envisagée s. La mise en œuvre de ce concept demande des recherches préalables afin de déterminer quels types de savoirs sont valorisables économiquement , à quels endroits et sous quelles formes se retrouvent - ils. Afin de répondre à ces questions , la Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) 1 , et le Muséum national d ’ Histoire naturelle (MNHN) de Paris, en collaboration avec AnthropoLinks, se sont associés et ont démarré un projet d ’ inventaire des sources de savoirs autochtones relatifs à la biodiversité en Afrique de l ’ ouest et en Afrique centr ale.

    BIODIVERSITÉ : RIO + 20

    MNHN / INCT-PPED / CNPq

    Rio (Brésil) / 2012

    Governança Ambiental, Biodiversidade e Cultura: uma reflexão para a Rio + 20 : Atelier de travail multipartite pour réfléchir aux avancées réalisées depuis la ratification de la Convention sur la diversité biologique (CDB) de 1992 et rédiger des recommandations pour la prochaine réunion des parties en juin à Rio.

    Convention sur la Diversité Biologique (CDB)

    MEDDTL

    Kenya / Japon / 2010-2011

    Expert délégué par le Ministère français de l’Environnement : Convention sur la Diversité Biologique (CDB) ; Groupe de liaison de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) sur la viande de brousse (Nairobi, 7-10 Juin 2011) ; 10ème Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique – (CDB-COP 10). Focus sur l’article 8j et 10c (Nagoya, Novembre 2011).

    FAIRE FACE AUX CHANGEMENT CLIMATIQUE

    Unesco

    2009

    Identification et évaluation des projets postulant au forum participatif « En premières lignes face aux changements climatiques » destinés aux communautés locales vulnérables.

    DIALOGUE COMMUNAUTAIRE SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

    Montanosa Research and Ecology Center / Muséum national d'Histoire naturelle / Académie d’agriculture de France

    Philippines / 2008

    Conception et animation du dialogue communautaire sur le changement climatique entre différentes ONG et les populations Ifugaos aux Philippines afin d’identifier les impacts du changement climatique ainsi que les savoirs et les pratiques d’adaptation développés.